Aménagement du terrarium

 

 

     

Les bases de l'aménagement du terrarium 

       Le terrarium est l'élément principal, l'outil de base permettant la survie des Bernard-l'hermite terrestres en captivité. Il est donc nécessaire qu'il soit adapté à leurs besoins et leur mode de vie. La taille du terrarium (qui dépend de la taille des spécimens et de leur nombre) doit être au minimum de 45 X 45 X 45 cm pour 7-8 individus de taille moyenne. Ne surtout pas prendre ces terrariums minuscules (caisses en plastique) vendus dans le commerce car ce sont de véritables "mouroirs" pour BHT. Ce sont des animaux sauvages qui parcourent des kilomètres dans la nature, alors imaginez-les réduits à un espace de 15-20 cm ! C'est une lente agonie qui les attend dans ce genre de structure. On peut acheter des terrariums ou des cuves d'aquarium mais attention il faut que ces structures aient un couvercle ou un grillage pour conserver l'humidité (mais il faut qu'il y ait aération). Les terrariums "pré-construits" sont très pratiques surtout pour les débutants. La hauteur du terrarium est importante car la plupart des espèces de Coenobita sont grimpeuses et passent la majeure partie de leur temps en hauteur.

       Plus vous accueillerez de BHT, plus votre terra devra être étendu au niveau du volume et de la surface au sol. Cependant pour des spécimens de petite taille, on peut prendre un terrarium un peu plus réduit. Les Bernard-l'hermite terrestres (ordre des Coenobita) sont des animaux sociaux, alors achetez 4-5 BHT au minimum pour qu'ils ne se sentent pas seuls ! L'instinct grégaire est particulièrement important notamment chez les C.clypeatus, C.rugosus et C.perlatus ...

        Ne pas oublier de vaporiser (manuellement ou par des structures automatiques) pour garder une bonne humidité (70-85%). Température : 23 °C - 28 °C (un point froid et un point chaud). Des structures chauffantes doivent être installées (voir plus bas).

 

© Exoterra

 

» Le terrarium doit contenir (en rouge) :

  • Le substrat : au moins 10 cm d'épaisseur, de sable (sable de Loire conseillé) et/ou substrat de copeaux de noix de coco, tourbe ou terre tropicale. Il est conseillé d'utiliser une grande partie avec un substrat de sable pour permettre des mues optimales. On peut mettre différents substrats à l'intérieur d'un même terrarium pour recréer différentes zones d'environnement. Le substrat doit être humide mais pas détrempé. Pour les C.perlatus et les C.clypeatus, préférez avant tout une large partie de sable de Loire, pour les autres espèces un peu plus forestières comme C.brevimanusC.rugosusC.violascens, vous pouvez mettre en place une "moitié sable", une "moitié fibre de noix de coco et/ou tourbe". Cette division "bipartite" de l'espace en une partie "forestière" et une partie "plage" est globalement appréciée par toutes les espèces car elle mime le milieu naturel et permet une diversité des terrains rencontrés. Les graviers sont à proscrire, le substrat ultra fin aussi. On peut également utiliser de la tourbe associée au sable. 

     

 

 

 

 

     Sable de Loire                             Copeaux de noix de coco                                                         

 

 

 < Des feuilles mortes (par ex. de chêne ou d'érable), disposées à même le substrat, sont très appréciées par les BHT car ce sont une source de fibres végétales importantes.

 

 

 

Règle d'or : Ne jamais déterrer un BHT enterré ! Si vous ne voyez plus votre BHT à la surface, il est inutile et risqué de le chercher en le délogeant dans le substrat. Outre le stress, cela peut gêner une mue en cours. 

 

 

 

  • Deux gamelles d'eau : 

    → Une gamelle d'eau de source ou d'eau minérale faiblement minéralisée (comme Evian, Volvic, Valvert ...). Il faut éviter des eaux minérales trop fortement minéralisées comme Vittel, Hépar, Contrex, La Française .... L'eau du robinet, chlorée et contenant certains métaux lourds, si elle n'est pas traitée, est déconseillée car toxique pour les BHT.

    → Une gamelle d'eau de mer (faite avec des cristaux de sel d'aquariophilie, de densité 1024 soit environ 33 g/L de sel sec, donc environ 38 g de sel dissous par litre d'eau de source). Elle est indispensable quotidiennement pour des espèces comme le C.perlatus, C.compressus, C.violascens. Les apports en eau salée pour les C.clypeatus, C.brevimanus peuvent être un peu plus espacés mais sont tout de même importants sur le long terme. On peut donner de l'eau salée moins concentrée (eau saumâtre) que l'eau de mer, cela est apprécié par les C.violascens, C.clypeatus et C.rugosus. Les besoins en eau de mer varient selon les espèces. Les deux gamelles d'eau doivent être changées régulièrement (l'eau ne doit pas être trouble). Pour plus de détails, voir Rubrique : Les Besoins en eau. 

    Attention à mettre un support "d'accrochage "dans la gamelle d'eau car les BHT peuvent se noyer : on peut mettre des petits galets et/ou des éponges naturelles qui en plus permettront une meilleure diffusion de l'humidité. 

     

     

 

 X 2

 

 © Exoterra

 

 

 

  • une éponge naturelle peut être placée dans les deux abreuvoirs pour éviter la noyade (support d'accrochage) et pour diffuser l'humidité. Des galets peuvent aussi sevir pour éviter que les BHT ne se noient.

                            

 

 

 © Exoterra

 

 

 

 

  • une cascade peut être installée (mais ce n'est pas du tout indispensable), facilitant une bonne humidité dans le terrarium, un système de brumisation automatique peut également être mis en place:

 

 

 

 

 

 

  © Exoterra

 

 

 

 

 

 

  © Exoterra

 

 

 

  • des éléments riches en calcium peuvent être laissés dans le terra (os de seiche, coquilles broyées d'oeuf ...) facilitant ainsi les mues et la calcification de l'exosquelette :

 

 

Pour plus de détails sur la nourriture, voir Rubrique Nourriture.

 

 

  •  un hygromètre et un thermomètre pour vérifier le taux d'humidité et la température :

 

 

© Exoterra.

 

  • de nombreuses structures d'escalade  : des branches de bois tels que le bois de mangrove, le mopani, les pieds de vigne, le bois de Cholla, le chêne, l'érable ... (attention pas de bois résineux comme les conifères ni des arbres du genre Prunus, c'est-à-dire une grande partie des arbres à fruits européens, car ils sont toxiques ...), des lianes synthétiques, des rochers calcaires stérilisés... Tous ces éléments sont très importants car les BHT ont besoin d'un peu d'exercice et de stimulation environnementale. La plupart des espèces adorent grimper et peuvent rester perchés des heures entières ! L'escalade est une des activités préférées d'un grand nombre d'espèces. De plus, cela mime le milieu naturel.

 

 

 

 

 

 

 

 

  • une structure chauffante et éclairante : Les BHT sont des animaux vivant le plus souvent dans un milieu tropical, chaud et humide. Il faut donc équiper le terrarium d'une plaque chauffante et/ou d'une ampoule chauffante (spot chauffant, ampoule en céramique, ampoule UV.A et UV.B, ampoule infrarouge ...) indispensable pour les mois froids. La température doit être au minimum de 23°C (point froid) à 28-29°C (point chaud) (cela dépend aussi des espèces). Les C.perlatus, par exemple, demandent une température un peu plus élevée (26-32°C). Attention à placer le tapis chauffant sur un côté du terrarium et non en-dessous car cela assèche le sable et cela ne respecte pas le gradient calorimétrique naturel pouvant ainsi troubler les BHT durant la mue. La lampe chauffante (on peut en installer plusieurs selon la température ambiante) doit être placée au-dessus du terrarium. Une rampe d'éclairage peut être installée au-dessus du terrarium. Les structures chauffantes ne doivent jamais être placées à l'intérieur du terrarium mais appliquées à l'extérieur pour éviter tout accident. Les ampoules chauffantes peuvent assècher l'air ambiant dans le terrarium ce qui nécessite une précaution dans le maintien de l'hygrométrie. Le modèle Sun Glo (différentes puissances disponibles, 75W/100W pour mois froids) de la marque Exoterra est idéal car il permet à la fois de chauffer et éclairer le terrarium. Il est en effet nécessaire que les BHT bénéficient d'un rythme nycthéméral (éclairage artificiel ou naturel durant la journée) pour recréer leur mode de vie (environ 10-12 heures par jour).

 

 

 

 © Exoterra

 

 

  • si possible de la végétation en plastique le plus souvent à fixer en hauteur grâce à une ventouse (cela garde l'humidité et mime le biotope naturel), ou de la vraie végétation mais pour des terrariophiles avertis car les BHT ne sont pas de très bons jardiniers et attention à ne pas introduire des plantes toxiques ! Pour les BHT, on privilégie les plantes épiphytes (qui n'ont quasiment besoin d'aucun substrat pour pousser) comme les Tillandsias (famille des Broméliacées), les mousses, les sphaignes, les fougères dans de la terre/tourbe... On peut enfouir les pots dans le sol pour faciliter l'entretien. Une petite liste sur la toxicité des plantes/branchages, ici.

 

 

 

 

 

 

 © Exoterra

 

 

 

 

  • des cachettes ou huttes  : par exemple, une grotte en pierre ou plastique ou encore mieux une demie coque de noix de coco, effet naturel et exotique garanti ! Plusieurs cachettes doivent être disposées dans le terrarium permettant ainsi aux BHT de s'abriter durant la journée.

 

 

 © Exoterra

  

 

 

 

              

 

 

 

 

 

 

 

  • L'entretien :

Tout cela peut paraître coûteux au premier abord mais une fois installés les BHT ne demandent pas beaucoup d'entretien, il faut veiller avant tout à garder une bonne humidité (70/85%), une bonne température (23-29°C) et donner la nourriture et de l'eau. Il faut veiller à changer l'eau quand elle se trouble et la nourriture assez régulièrement pour éviter l'apparition de moisissures, de champignons et de parasites en tout genre. Sur le long terme, les Coenobita sont des animaux peu coûteux et ayant une espérance de vie intéressante. Des bains réguliers (toutes les 2 semaines environ) peuvent être donnés pour renouveller l'eau de la coquille de vos BHT. Si vos BHT ont des bacs assez profonds, où ils peuvent se baigner (sans risque de noyade), il n'est pas nécessaire de donner des bains.

 

 

Posez vos questions sur le forum (Cliquez sur l'image) :

Forum logo def 006

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site