Les Besoins en eau

IMG_1772© The Conscientious Crab Hobbyist.

 

           L'eau est essentielle au bernard-l'hermite terrestre, même si cet animal est bien adapté à la vie terrestre. Les Coenobita ont en effet besoin d'une hygrométrie conséquente pour survivre (70-85%) en terrarium, leur abdomen doit être humide pour éviter sa dessiccation. Mais attention, les BHT peuvent se noyer, donc ne laissez pas trop longtemps dans l'eau un BHT (voir bain). Il est astucieux de vaporiser quotidiennement le terrarium pour garder une bonne humidité, par exemple grâce à un vaporisateur automatique ou un brumisateur automatique. Deux gamelles d'eau (eau douce et eau salée) doivent être disposées dans le terrarium. Mise en garde : un trop plein d'humidité entraînerait l'apparition de moisissures, de larves parasites et pourrait causer des dommages chez l'appareil respiratoire des BHT, alors qu'une trop basse humidité entraînera la mort des BHT.

 

  Deux types d'eaux sont nécessaires et cela dans deux différentes gamelles :

  • de l'eau douce (préférez de l'eau de source en bouteille, ou de l'eau minérale faiblement minéralisée comme Evian, Volvic, Valvert ... ou de l'eau de robinet très décantée (plusieurs heures) pour enlever le chlore toxique pour les BHT). Ne pas utiliser de l'eau fortement minéralisée comme Hépar, Vittel, La Française ...

  • de l'eau de mer (densité 1024, 38g/L de sel dissous dans l'eau fabriquée avec du sel d'aquariophilie et non du sel de table toxique pour les BHT à cause de l'iode rajoutée). Cet apport quotidien est très important pour certaines espèces telles que le C.perlatus, le C.compressus, le C.violascens, le C.rugosus ... Pour les C.clypeatus et les C.brevimanus, l'eau de mer peut être donnée de façon plus espacée. L'eau de mer est importante pour le maitien de l'équilibre osmotique, l'élimination des parasites et les phénomènes de mue. Vous trouverez ce sel spécialisé dans les plupart de vos animaleries/jardineries (marques Instant Ocean, Reef Crystal ...). On peut utiliser de l'eau saumâtre pour des espèces comme les C.violascens, C.rugosus.

Attention à mettre un support "d'accrochage "dans la gamelle d'eau car les BHT peuvent se noyer : on peut mettre des petits galets et/ou des éponges naturelles qui en plus permettront une meilleure diffusion de l'humidité. L'eau des gamelles doit être changée régulièrement (elle ne doit pas être trouble).

 

   Le protocole :

  • Pesez environ 38 g (ou un peu moins si on veut faire de l'eau saumâtre) de sel d'aquariophilie spécialisé.

  • Versez 1 L d'eau de source (grâce à un doseur gradué de cuisine) dans un bac.

  • Diluez longuement le sel en le versant dans l'eau (et non l'inverse) pour que la concentration soit homogène.

  • Versez à vos BHT dans un abreuvoir dédié à cet effet, ils vont se régaler !

  • Remarque : On peut utiliser un densimètre pour s'assurer de la concentration.

     

 

 

 

 

      Le matériel :

 

 

  < Deux gamelles d'eau sont nécessaires, une avec de l'eau salée, l'autre avec de l'eau douce, attention les BHT peuvent se noyer, donc mettez une éponge pour qu'ils puissent s'aggripper (en plus cela diffuse l'humidité) ou des galets de façon à ce qu'ils puissent ressortir sans problèmes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

< Une cascade peut être installée (mais c'est loin d'être indispensable).

 Cependant, cela peut aider à maintenir l'hygrométrie et permettra aux BHT de se baigner.

 

 

 

 

Le bain :

      Le bain est essentiel pour que vos BHT gardent une bonne humidité au niveau de leur abdomen, pour enlever les divers parasites et renouveler l'eau contenue dans leur coquille. Ils peuvent le faire d'eux-même si vous possédez un bassin assez profond. Un bain toutes les une-deux semaines est indiqué dans le cas contraire. Faites le maximum pour ne pas stresser vos BHT durant cette activité.

 

_MG_3005

        © The Conscientious Crab Hobbyist.

  

♦ Le déroulement du bain :

Prenez délicatement vos BHT par la coquille et plongez-les dans une bassine d'eau de source ou d'eau de mer à température ambiante, de façon à ce qu'ils soient submergés. Placez l'ouverture des coquilles vers le haut.

Normalement, ils sortent assez rapidement de la coquille (et donc renouvellent l'eau de leur coquille). Attention, à ne jamais laisser trop longtemps un BHT submergé (pas plus de 30 secondes) car ils peuvent se noyer. Leurs branchies sont en effet adaptés à la vie terrestre.

Si vous voulez les conserver plus longtemps dans le bain, mettez des supports d'escalade dans l'eau qui leur permettront de sortir de l'eau (entièrement) et de ne pas se noyer.

Généralement, après le bain, les BHT sont très actifs et plus faciles à observer.

Remarque : Vous pouvez réaliser un aqua-terra comme le montre la photo ci-dessus pour permettre à vos BHT de se baigner par eux-mêmes mais en faisant extrêmement attention qu'il y ait des structures d'accroche pour éviter la noyade.

 

 

Posez vos questions sur le forum (Cliquez sur l'image) :

Forum logo def 006

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site