A propos du Coenobita

Coenobita Clypeatus

 

♦ Quelles sont les caractéristiques de cet animal ?

Le terme "Coenobitae" désigne une famille de crustacés terrestres, de l'ordre des Décapodes (possédant 10 pattes au total, dont 2 pinces ou chélipèdes). Cette famille est représentée par deux genres : les Coenobita sp. ("bernard-l'hermite" ou "bernard-l'ermite" terrestres) comprenant 16 espèces au total et le Crabe de cocotier (Birgus latro).

L'abdomen des Coenobita est mou et vulnérable face aux prédateurs naturels, c'est pour cette raison que ceux-ci sont obligés de porter une coquille de gastéropodes afin de se protéger d'éventuelles attaques et éviter la dessication.

Les œufs étant pondus dans la mer, les premiers stades de développement larvaires des Coenobita se déroulent donc dans le milieu marin. Puis, lorsque le stade de maturation est arrivé, notre cher bernard l'hermite terrestre, encore sous forme de larve (appelée mégalope), va sortir de son environnement aquatique et se trouver une coquille pour protéger son abdomen mou : c'est en effet un terrible point faible contre ses prédateurs.

Il faut savoir que les Coenobita adultes sont tellement bien adaptés à la vie terrestre qu'ils peuvent se noyer si on les plonge trop longtemps dans l'eau. La famille des Coenobitae est en effet une des rares familles de crustacés entièrement adaptés à la vie terrestre à l'âge adulte. Pour ce faire, ils possèdent des branchies évoluées qui sont adaptées à la respiration sur la terre ferme. Le Crabe de cocotier est quant à lui tellement bien adapté à la vie terrestre qu'il ne porte même plus de coquille à l'âge adulte.

Le régime alimentaire des bernard-l'hermite terrestres est essentiellement détritivore (ce qui leur vaut d'être qualifiés  "éboueurs des plages"). Leur alimentation omnivore est extrêmement variée : viande, poisson, fruits, légumes, plantes, déjections et même des concrétions calcaires. 

Dans leur milieu naturel, les Coenobita doivent trouver des points d'eau afin de maintenir leur abdomen humide et surtout s'abreuver. 

Leur longévité est assez conséquente (elle varie cependant selon les espèces) : des spécimens sont connus pour être restés en vie pendant plus de 30-40 ans dans des cas exceptionnels. Globalement, on peut estimer à 10-20 ans leur espérance de vie en captivité, s'ils sont maintenus dans de bonnes conditions (et j'insiste sur ce point) et recueillis assez jeunes et en bonne santé.

Le processus de croissance se fait par mue successive avec expulsion de l'ancien exosquelette. Pendant cet événèment particulièrement délicat, les Coenobita s'enfouissent dans le sable. 

Les bernard-l'hermite terrestres sont présents dans de nombreuses régions du monde, en particulier sur l'ensemble de la zone Indo-Pacifique, mais aussi au niveau de l'Océan Atlantique (Caraïbes et Amérique centrale), la côte Pacifique de l'Amérique (de la Californie au Chili), l'Australie, certaines régions côtières africaines ou bien la péninsule arabique.

En général, ils peuplent les milieux côtiers tropicaux se caractérisant par une forte hygrométrie et une chaleur importante. Bien que vivant le plus souvent proches des côtes, certaines espèces peuvent cependant s'enfoncer assez loin à l'intérieur des terres. Leurs mœurs sont avant tout nocturnes mais ils peuvent avoir une activité diurne non négligeable. Les Coenobita sont des animaux grégaires, ayant une vie sociale intense. Ils vivent d'ailleurs souvent dans des colonies pouvant atteindre plusieurs centaines d'individus. 

 

♦ D'ou viennent les noms "Coenobita" et "bernard l'hermite" ?

Pour la petite histoire, le terme Coenobita provient du grec "κοινός" and "βίος" ("koinos" et "bios", signifiant en commun et vie) et a la même étymologie que l'ordre monastique Cénobite, désignant des moines vivant en communauté, contrairement aux ermites, solitaires. Le terme Coenobita est donc une sorte de jeu de mot qui fait référence au nom vernaculaire donné à la super famille contenant ce genre, les Paguroidea, appelés plus communément bernard l'hermite. En effet, les Coenobita peuvent vivre dans des colonies de plusieurs centaines d'individus.

Le nom "bernard l'hermite" qui est invariable au pluriel, provient de "bernart l'ermito", mot de l'occitan languedocien et a commencé à être utilisé dans la langue française au XVIème siècle. Le mot "bernat" est probablement le nom propre "Bernard" qui était très employé à cette époque comme sobriquet pour désigner certains animaux. On parlait, par exemple, du "bernat-blanc" pour désigner le héron aigrette, du "bernat-pescaïre" (le bernat pêcheur) pour désigner le héron, du "bernat-pudent" (l'animal qui pue) pour désigner la punaise. Quant à "l'hermite" ou plutôt "l'ermite" en français d'aujourd'hui, c'est ainsi tout naturellement celui qui s'introduit dans un logis vide pour y vivre en solitaire, comme un ermite.

 

 

 

Commentaires (37)

1. Marikar 27/11/2015

Vu la date de ton message, tu as dû depuis longtemps prendre la décision d'emmener ou pas tes BHTs à l'école ;-)
A ma connaissance aucun cas d'allergie de contact aux BHTs n'a jamais été décrit !
Les allergies aux "fruits de mer" sont des allergies alimentaires (qui peuvent effectivement être très graves). Mais je pense pouvoir affirmer qu'il n'y a pas grand risque à manipuler un BHT.
Ceci dit, outre le fait qu'il est déconseillé de sortir les BHTs de leur terra sans raison valable, il est recommandé aux jeunes enfants de se laver les mains après avoir touché n'importe quel animal (chien, chat, hamster ou...BHT !)

2. Sarah 05/09/2015

Bonjour, j'ai 3 bht que je comptais apporter dans ma classe de 3e année. J'ai su récemment qu'un de mes élèves est allergique aux crevettes. C'est certainement une allergie alimentaire et je ne sais pas si c'est seulement aux crevettes ou à tous les crustacés. Bref, puisque les bht ne dégagent pas d'odeur ça va, mais pensez-vous qu'il peut être dangereux pour lui de les manipuler?? Je ne voudrais pas avoir une crise d'allergie sur le dos. Merci

3. Mag 18/11/2014

Est-ce que le BHT est comestible?

4. Moggy 27/03/2013

Bonjour, je viens récemment d'avoir un BHT, je pense qu'il s'agit d'un coenobita clypeatus, mais je n'en suis pas certain, pourriez-vous me le certifier ?
Pourriez vous m'envoyer votre adresse e-mail pour que je vous montre la photo de mon BHT ?
Merci d'avance.

5. Moggy 27/03/2013

Bonjour, je viens récemment d'avoir un BHT, je pense qu'il s'agit d'un coenobita clypeatus, mais je n'en suis pas certain, pourriez-vous me le certifier ?
Pourriez vous m'envoyer votre adresse e-mail pour que je vous montre la photo de mon BHT ?
Merci d'avance.

6. szozypula nicole 10/01/2013

bonjour,je viens d'acheter deux bernard l'ermitte avec la cage ,un rouge et un violet,comme il sont les plus gros je voulais savoir leur âge

7. Mikazarou 05/12/2012

Bonjour ! je sais pas si votre site est encore en 'action' mais mon bernard l'hermite ne fait que dormir et je m'inquiette pour lui ;( merci de me dire ce qu'il a

8. Draquar 21/08/2012

Bonjour,
Ce site est vraiment génial,complet et bourrer d'information j'y est appris beaucoup de chose.Mais je voudrais savoir si possible la longévité approximative d'un Coenobita Brevimanus parce que je vais bientôt en posséder un sachant que j'ai déjà 2 Ceonobita Violascens à la maison depuis 1 an.

9. jouaudin 15/06/2012

Bonjour ;)
Votre site est extra !! je voudrais savoir si vous pouviez me donner le nom d'un site ou plusieurs site ou l'on trouve tout ce dont on a besoin pour les bernard s'il vous plait
Cordialement
Virginie

10. Aurore 05/06/2012

Bonjour, je voudrais savoir comment l'on fait pour savoir l'espèce du bht

11. lili 30/04/2012

dans quelle matière vit un bernard l'hermite ?

12. ghislaine 05/03/2012

bonjour je viens d'acheter deux bht au salon de l'agreculture samedi ils bougaient beaucoup et aujourd'hui ils s'enfouissent dans le sable et ne bougent plus est cenormal ? ce soir je vais aller chercher un terrarium pour cela je vais aller sur le site proposer ci-dessusmerci pourvotre réponse car mes filles s'inquiete de cette létargie

13. Kathia 30/01/2012

Bonjour, au détour d'une visite dans une enseigne, pour adopter un petit poisson rouge et voir les nouveaux combattants... Nous avons découvert, les BHT !... Je ne suis pas "fan" de toutes ces petites bestioles! (phobie)... Je me suis déjà, laissé gentiment avoir par ma puce avec Miss Sélénia (Salamandre Aquatique)... Jusque là, je gère ma trouille! ... Et bel et bien évident! Ma puce, craque pour un BHT !!! Affaire à suivre!... Mais, votre site nous est très utile, puisse que ...Le OUI, penche plus que le NON! Mais avant tout il est nécessaire de bien s'informer! Et donc, votre site est excellent pour ça!

14. Fitis 26/01/2012

Bonjour Celine,
Vous pouvez m'envoyer votre photo ici : coenobita-emonsite@hotmail.fr
J'identifierai votre BHT.
Cordialement,
Fitis.

15. celine 08/01/2012

Bonjour Fitis,
Je viens d'acheter un BHT mais je sais vraiment pas de quels espèces il s'agit, j'ai regardé vos photos mais pas moyen de reconnaître le mien!je suis novice en BHT et votre site m'aide vraiment à mieux connaître mon nouveau pensionnaire merci!!!!car le vendeur m'a dit vraiment n'importe quoi concernant ses besoins et son habitat!!
Et il possible de vous envoyer une photo de mon BHT peut être que vous pourriez m'aider a reconnaitre son espèce.
Cordialement Céline.
Merci!!!

16. Fitis 04/01/2012

Bonjour,
Les BHT peuvent garder leur coquille assez longtemps si elle leur convient. Je possède par exemple des BHT qui ont la même coquille depuis plus d'un an. Ils en changent lorsqu'ils grandissent durant les mues ou s'ils trouvent une coquille plus adaptée à leur taille et morphologie. Il n'y a pas s'inquiéter si vos BHT ne changent pas de coquille.
Cordialement,
Fitis.

17. pauline 30/12/2011

bonjour
j'aimerai savoir si vous saver comment sait on que notre BHT va changer de coquille. mon bht et a coter de celui de ma soeur dans le vivarium bien serrer dens un coin du vivarium et ils ne bougent pas de puis hier soir j'aimerai bien que l'on me dise si soit il mu ou soit qu'on m'explique comment on sait qu'il vont changer de coquilled

merci de me répondre rapidement

18. Fitis 20/12/2011

Bonjour,
Maeliane et Matthieu, je vous conseille de lire attentivement la page dédiée à l'aménagement du terrarium des BHT, vous y trouverez toutes les informations pour débuter : http://coenobita.e-monsite.com/pages/amenagement-et-soins/amenagement-du-terrarium.html
Pour Matthieu, le spécimen que vous avez trouvé est sûrement un C.perlatus juvénile (de couleur encore blanche) ou alors un C.rugosus de couleur blanche. Pour les différencier, il faut regarder la couleur des antennes (si elles sont rouges, c'est un C.perlatus).
Cordialement,
Fitis.

19. Matthieu 13/11/2011

Bonjour, habitant l'île de la réunion, j'ai ramassé sur une plage tout près de l'eau après une session d'apnée un bht blanc qui se balladait devant moi. Je pense que c'est un coenobita perlatus, il est petit et blanc, c'est un jeune?
Je viens selon vos conseils de lui aménager un "sablarium" avec un endroit humide avec une petite piscine, un endroit plus sec avec qq morceaux de bois et une plante vivant sur la plage...
Merci de m'indiquer si je suis sur la bonne voie, et s'il y a des choses importantes supplémentaires à savoir...

Bravo pour ce site et bonne journée...

20. maeliane 05/11/2011

Bonjour,

Nous venons d'acquérir notre 1er BHT ds une foire expo. Il était vendu av un peu de sable, des coquilles d'escargot décorées ds une boite en plastique aérée. Seule consigne : une petite coupelle d'eau minérale, qq miettes de pain et/ou restes alimentaires et pas de soleil direct. Je viens de parcourir votre site et pour le coup, j'ai un peu peur que l'on ne le garde pas longtemps.

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site