Coenobita clypeatus

Coenobita clypeatus 

  • Origine du nom : Clypeatus, signifie "forme de bouclier" en latin (J.C. Fabricius, 1787).

  • Nom vernaculaire :  Les américains lui donnent d'autres noms comme le bernard l'hermite des Caraïbes, le crabe soldat, le Pinceur Violet ("Purple Pincher") ... Très connu aux Etats-Unis comme animal de compagnie.

  • Répartition géographique : Caraïbes : Antilles (Martinique, Guadeloupe, Cuba, Jamaïque, Bahamas, Porto Rico, Haïti,  îles Vierges, Dominique, Antigua, Barbade, Trinidad, Aruba...), Sud de la Floride, Venezuela, Belize, Îles Bermudes, , Sud-Est du Mexique (Quintana Roo)...

  • Biotope : Son environnement est assez hétéroclite et comprend une vaste zone. Certains restent aux abords de la plage, des dunes ombragées et des rochers calcaires (surtout les sujets jeunes), d'autres sont plus enfoncés dans les terres. On en retrouve ainsi dans les zones forestières à la lisère des plages et même à plus de 15 km du rivage. Ils apprécient les cachettes dans la litière forestière, sous les feuilles, les souches de bois ... Certains spécimens ont été observés à 1000 m d'altitude.

  • Comportement : Le Coenobita clypeatus est essentiellement nocturne mais il s'agitera pendant la journée s'il y a ajout de nourriture ou hausse de l'humidité ambiante. Le Coenobita clypeatus est très actif et excellent grimpeur. Il n'hésitera pas à rester des heures perchés en haut de branchages. Il peut y avoir des bagarres entre individus pour la nourriture et le territoire, surtout au début. Le Coenobita clypeatus peut vivre dans des colonies d'une centaine d'individus, s'active volontiers  en groupe. Son comportement est donc grégaire. Il peut produire du son (chirping) notamment en cas d'agression.

  • Maintenance en terrarium :Espèce très rustique, demande des structures d'escalade, une assez forte humidité ( > 70%) et chaleur ( > 23°C).

  • Régime alimentaire : Détrivore, il apprécie une grande variété de mets : légumes, fruits, poissons, viande, matières fécales ... Il est nécessaire de fournir des protéines pour éviter le cannibalisme. Consomme des plantes toxiques pour d'autres animaux comme certains cactus ou les fruits de l'arbre Manchinéal.

  • Poids : Jusqu'à plus de 110 g.

  • Reproduction et écologie : voir Reproduction des Coenboita clypeatus (cliquez ici).

  • Coquilles favorites : Cittarium pica, Turbo, Cancellariidae, Bulot, Babylonia.

 


  • Caractéristiques morphologiques et identification :

> Couleur de l'exosquelette : L'espèce fait preuve de nombreuses variations chromatiques. La couleur de l'exosquelette est souvent rouge-orangée avec des tons bleus-violets. Les nuances de violet, de rouge, d'orange ... sont plus ou moins marquées selon les spécimens. Ainsi, on trouve des individus totalement rouges, d'autres avec une forte proportion de violet ...

Les juvéniles ont une couleur souvent beige et claire : les couleurs ne sont pas encore bien marquées.

 

 

 

< Les juvéniles sont de couleur beige.

 

 

 

 

 >  Les yeux et les pédoncules oculaires : Les yeux sont de forme allongée et arrondie. La couleur des yeux est brune voire noire. Il y a un rétrécissement entre la base des yeux et la terminaison des yeux. On observe également une marque brun-noire sur la face inférieure des pédoncules oculaires.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

> Les pinces : La caractéristique principale des Coenobita clypeatus est leur grande pince (côté gauche) de couleur violette et dont la couleur contraste de celle du reste du corps (même chez les juvéniles mais de façon moins marquée). Mais attention, il arrive assez souvent que certains spécimens possèdent une pince gauche d'une couleur homogène par rapport au reste du corps. La pince gauche est bombée et de forme circulaire presque ovoïde. On observe quelques granules sombres sur les pinces. On peut observer une sorte d'échancrure sur la partie inférieure de la pince. Présence de setae au niveau de la face antérieure des pinces. Il n'y a pas de stries sur les pinces des Coenobita clypeatus.

 

> Les antennes : La paire d'antennes latérales est de couleur "gris-noir" avec une base généralement "gris-clair". La paire d'antennes médianes possédent quant à elles une coloration rouge-orangée au niveau de son extrémité tubulaire striée (photo ci-dessous.) La base de cette paire d'antennes est généralement "gris-clair".

 

> Les pattes et l'exosquelette : Nombreuses granulations de couleur généralement foncée, sombre à la surface de l'exosquelette. Les pattes ambulatoires sont larges et puissantes, parfaitement adaptées à l'escalade. Elles portent une couleur rouge marquée le plus souvent.

  Bernard L'Ermite

 

 

 

 

< Beaucoup de fines granulations noires sont présentes sur l'ensemble de l'exosquelette.

    

 

 

 > Céphalothorax : Le céphalothorax est souvent plus clair que le reste du corps. Sur les côtés, on observe une sorte de tâche foncée.

       > L'abdomen : Il est assez long et épais.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Galerie Photo de Coenobita clypeatus :

Coenobita clypeatus

Coenobita Clypeatus

Coenobita clypeatus

While we sleep

Coenobita clypeatus

Coenobita clypeatus

Deneb

Arcturus

coenobita clypeatus isla de mona puerto rico 2

Coenobita Clypeatus

coenobita clypeatus, without a protective shell, garden key, dry tortugas national park, gulf of mexico, monroe county, florida 1

coenobita clypeatus on an aloe species inflorescence, garden key, dry tortugas national park, gulf of mexico, monroe county, florida 1

Bernard l'hermite

S5002660-2

Island Critter

Coenobita Clypeatus

Glover's Reef Hermit Crab

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×