Coenobita longitarsis, rubescens, olivieri et carnescens

Espece inconnue 2

 

  • Coenobita carnescens (Dana, 1851) : Les dernières recherches laissent à penser qu'il pourrait s'agir d'une erreur de reconnaissance. Les C.carnescens seraient en fait des formes juvéniles de C.perlatus et formeraient donc une seule et même espèce. Espèce présente en Polynésie et aux îles Marshall. Les dernières études ADN ont montré qu'il s'agissait bien de C.perlatus. (cf. POUPIN, Décapode de la Polynéise Française, 1996). 

 

  • Coenobita longitarsis  : Aucune information mise à part qu'il a été reconnu comme espèce par De Man en 1902. Peut-être une erreur de classification avec un bernard l'hermite marin. Répartition : Inde orientale. 

 
 
  • Coenobita rubescens (Greef, 1884) : Il serait présent au Nigéria et en Afrique de l'Ouest, îles Sao Tomé et Rolas. Il apparaît comme l'unique espèce de l'Afrique de l'Ouest. Il ressemblerait au Coenobita rugosus. Il pénètre loin à travers les terres, et est présent à des altitudes supérieures à 800 m. Il est omnivore et peut peser jusqu'à 48 g. 

Fiche complète ici : http://coenobita.e-monsite.com/pages/especes-et-biotopes/coenobita-rubescens.html

 

  • Coenobita olivieri (Owen, 1839) : Il est présent dans les îles Gambier, îles Société et à Tahiti. Espèce forestière et terrestre. Très proche du Coenobita Spinosus, d'ailleurs il pourrait s'agir d'une variété de C.spinosus (Ortmann, 1892).

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site